Description du métier

C’est le médecin spécialiste du diagnostic et des traitements des désordres hormonaux.

Par exemple, il prend en charge des patients atteints de :

  • Thyroïdite,
  • hyperthyroïdie,
  • nodule,
  • problèmes de croissance (rachitisme)
  • troubles de la puberté ou ménopauses précoces
  • troubles métaboliques (obésité…)
  • dysfonctionnement de l’hypophyse…

Pour dépister ces maladies, l’endocrinologue procède à des tests. Il met ensuite en place le traitement adapté.

Etudes

C’est après la PACES et les 5 années d’études qui mènent aux ECN (Epreuves Classantes Nationales), que les étudiants font le choix de cette spécialité (en fonction de leur classement). Cette spécialité comprend 4 à 5 années d’études supplémentaires qui débouchent sur un DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées) Après avoir soutenu une thèse, le candidat obtient un Diplôme d’Etat de Docteur en médecine.

Lieux d’exercice

Généralement en milieu hospitalier, plus rarement en libéral.

Evolutions

En supplément de son activité de médecin spécialiste, il peut choisir de faire de l’enseignement et de la recherche. Il peut également prendre la direction d’un service hospitalier.

Salaires

En moyenne, un endocrinologue gagne environ 4000 € net par mois.