Le médecin légiste agit en tant que spécialiste de médecine légale.

Son travail consiste à fournir à la justice des informations médicales suite à un décès, un accident ou toute autre circonstance ayant occasionné des dommages corporels (opération, viol, maladie, …). Il fait pratiquer des analyses biomédicales (chimique, biologique ou toxicologiques) pour compléter ses observations cliniques et poser ainsi son diagnostic.

Etudes

Après 6 ans d’études, s’offrent aux étudiants souhaitant pratiquer la médecine légale le choix de partir dans l’une de ces deux spécialités : rhumatologie ou dermatologie. L’internat dure 5 ans. Il faut ensuite faire un DESC en médecine légale pour avoir une formation juridique de base et une formation en droit de l’exercice médical. Cette formation porte sur la thanatologie, les expertises médico-légales, la toxicologie.

Lieux d’exercice

Le médecin légiste travaille pour un hôpital ou dans le cadre d’affaire judiciaires.

Evolutions

Un médecin légiste peut enseigner ou devenir chef de service.

Salaires

De 3 000 € à 3 500 € brut par mois pour un médecin légiste débutant et jusqu’à 11 000 € en fin de carrière.