Description du métier

Le médecin du travail intervient uniquement auprès des entreprises et de leurs salariés. Sa mission principale est d’améliorer les conditions de travail et de veiller à la santé des salariés.

Il pratique des consultations obligatoires au cours desquelles il contrôle l’aptitude des salariés à effectuer des tâches propres à leur secteur d’activité. S’il juge cela nécessaire, en cas d’inaptitude totale ou partielle, le médecin du travail peut proposer une mutation ou une modification de poste.

Sa médecine est essentiellement préventive et ce n’est qu’en cas d’urgence et donc rarement qu’il effectue des soins.

A quel moment intervient-il généralement ?
  • A l’embauche pour s’assurer que la personne est apte à exercer à son poste,
  • Pour surveiller en cas de recrutement d’une personne mineure, d’une femme enceinte, d’une personne handicapée ou d’un salarié exposé à des risques particuliers,
  • Au cours d’un examen médical de suivi pour prévenir et diagnostiquer d’éventuels problèmes de santé liés aux conditions de travail,
  • Lors d’une reprise du travail après un arrêt de travail supérieur à trois mois. Il peut proposer un aménagement de poste voire préconiser un reclassement du salarié,
  • Pour former aux risques d’une activité, pour mettre en place des mesures préventives et des solutions d’aménagement de poste (ergonomie),
  • Pour alerter en cas de risques pour la santé des salariés,
  • Pour aider à la rédaction du document unique d’évaluation des risques.

Etudes

Après 6 ans d’études, les étudiants font le choix de se spécialiser en médecine du travail en fonction de leur classement à l’ECN (Epreuves Classantes Nationales).

L’internat dure 4 ans et porte sur la médecine du travail mais s’ouvre également sur les autres spécialités.

Lieux d’exercice

Au sein des entreprises

Salaires

De 4000€ en début de carrière à 7500€ en fin de carrière, le médecin du travail voit sa rémunération varier en fonction de son poste (de l’entreprise, de l’ancienneté, de la qualification et du secteur public/privé).