POUR QUI ? Tout candidat qui souhaite intégrer un Institut de Formation d’Auxiliaires de Puériculture, à condition d’être titulaire d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV (ex : BAC, brevet professionnel, brevet de technicien, …) et/ou titulaire d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V (ex : BEP carrières sanitaires et sociales, BEPA services aux personnes, CAP petite enfance, …) QUAND ? De septembre à fin mars sur 20 semaines d’enseignement PÉRIODE DU CONCOURS ? De mars à novembre OÙ SE PRÉPARER ?

Le métier d’Auxiliaire de puériculture : EDUCATEUR_JEUNES_ENFANTS_resize L’auxiliaire de puériculture dispense des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement d’enfants bien portants, malades ou en situation de handicap.

En savoir plus sur le métier

  • Progresser en suivant des exercices dirigés et les révisions d’annales
  • Aborder l’ensemble des tests d’aptitude (numérique, verbal, logique)
  • Acquérir des compétences linguistiques auxquelles s’ajoute une méthodologie en expression écrite
  • Acquérir une méthodologie spécifique axée sur des principes, des stratégies d’apprentissage et des outils indispensables à la réussite au concours
  • Construire son oral autour de ses propres motivations, connaissances du métier et culture générale et acquérir une aisance à l’oral
  • Un stage d’observation de 2 semaines en structures de soins et/ou d’accueil au sein d’une équipe paramédicale suivi d’un «atelier retour de stage» fait partie intégrante de votre cycle préparatoire et sera un atout solide dans votre préparation à l’oral
  1. De mi-juillet à début septembre : révisions des bases utiles en Français et en Logique pendant les vacances à l’aide de livrets envoyés par Supexam.
  2. Du 5 septembre 2016 au 10 mars 2017 : préparation annuelle Supexam sur 20 semaines d’enseignement entrecoupées des vacances scolaires.
  3. D’avril à fin juin : révisions, préparation à l’oral et réalisation des concours.
Nombre d’heures hebdomadaires 15h30
Expression écrite / Français 3h
Culture générale sanitaire et sociale 4h
Tests psychotechniques 4h
Préparation à l’oral 3h
Concours Blancs 1h30
30 livrets d’entraînements
Nombre d’heures sur l’année 310h + 30 livrets

Tous les cours se réalisent en petite classe (moins de 25-30 étudiants) ; il n’y a pas de cours en amphithéâtre chez Supexam. Les supports de cours sont fournis aux étudiants à chaque séance de chaque matière.

Culture Générale sanitaire et sociale :

Les 4 heures hebdomadaires de Culture Générale sanitaire et sociale ont pour but d’aborder l’ensemble des thèmes susceptibles de ressortir au concours. Le cours s’articule en trois temps. Un premier temps est consacré à l’étude d’un sujet sanitaire et/ou social (fascicule de cours). Dans un deuxième temps un débat s’organise autour d’une question sanitaire et/ou sociale et permet d’apprendre à échanger, construire et développer ses arguments tout en enrichissant ses connaissances. Enfin chaque semaine, des thèmes d’actualité sont présentés sous la forme d’une revue de presse, complète et illustrée. Ainsi, chaque cours permet de se pencher sur des thématiques variées, aussi intéressantes qu’indispensables à la préparation du concours.

Expression écrite/Français :

Les 3 heures hebdomadaires d’Expression écrite/Français ont pour but de renforcer la maîtrise écrite de la langue et d’acquérir les méthodes rédactionnelles attendues au concours. Le cours s’organise autour d’exercices type concours, avec l’étude hebdomadaire d’un texte portant sur l’actualité sanitaire et/ou sociale, en répondant à des questions de compréhension (ex : dégager les idées principales, la problématique, expliquer certains passages, fournir un point de vue argumenté sur une question abordée dans le texte…). Des exercices de vocabulaire complètent le cours (ex : paronymes, définitions, exercices sur le sens et sur le choix des mots…).

Tests psychotechniques :

Les 4 heures de tests d’aptitude ont pour objectif d’enseigner des méthodes de raisonnement logique et/ou mathématique nécessaires à la réussite de l’épreuve écrite d’admissibilité au concours. Les différents types de tests sont abordés progressivement durant la préparation, du plus simple au plus complexe, pour permettre à l’étudiant d’intégrer le programme petit à petit. Le cours s’organise autour d’exercices pratiques et d’explications détaillées des méthodes à appliquer.

Préparation à l’oral :

Chez Supexam, l’oral se prépare dès la rentrée avec des cours réguliers (3 heures toutes les semaines) afin de permettre à chaque étudiant de construire son oral tout au long de l’année. Les cours se font en tout petit groupe (une douzaine d’étudiants par groupe) afin de permettre à chacun de prendre la parole sur une thématique donnée. Chaque cours aborde une problématique à laquelle l’étudiant peut être confronté : apprendre à se présenter, exprimer ses motivations, approfondir sa connaissance du métier, maîtriser les techniques d’élocution, ne pas se laisser déstabiliser par le jury, gérer son stress, savoir mettre en avant son ou ses stages dans le domaine, … A partir du mois de novembre, les étudiants réalisent des simulations d’oral en conditions réelles afin de se confronter rapidement à la difficulté de l’exercice. Au moins deux stages d’observation sont obligatoires et offrent à l’étudiant la possibilité de découvrir la réalité du métier et d’enrichir ses connaissances du milieu pour l’oral. A ce titre, Supexam délivre des conventions de stages à ses étudiants.

Livrets d’entraînement :

Un livret d’entrainement par matière est donné à nos étudiants toutes les deux semaines afin de les entraîner davantage sur le chapitre en cours. Les livrets sont composés d’exercices d’application et QCM issus ou inspirés des annales des concours classées par chapitre/thème. Les livrets sont réalisés de manière individuelle puis corrigés la semaine suivante par petits groupes afin de développer l’entraide et d’affiner la compréhension de chaque étudiant. Les livrets permettent donc un entraînement intensif en complément des cours et développent un sens de l’entraide nécessaire en tant que futur professionnel de santé.

Concours blancs :

Nos étudiants réalisent un concours blanc de 1h30 par semaine afin de s’exercer très régulièrement dans des conditions proches de celles des concours. Chaque concours blanc est noté, corrigé et donne lieu à un classement. Une semaine sur deux, le concours blanc est national, c’est-à-dire commun à l’ensemble des centres Supexam en France afin d’établir des notations et classements nationaux sur une base de candidats encore plus grande. Cela permet à chaque étudiant de se situer par rapport aux autres et ainsi de pouvoir évaluer le travail restant à accomplir. L’autre semaine, le concours blanc est réalisé indépendamment dans chaque centre afin de se rapprocher au plus près des difficultés précises de la classe du centre et des concours présentés par ses étudiants.

Module de soutien :

Pour les étudiants qui souhaitent améliorer leurs connaissances en tests psychotechniques, Supexam propose un module renforcé de 2 heures par semaine sur 20 semaines d’enseignement.

  • En 2014, nos résultats aux concours d’entrée d’Auxiliaire de Puériculture étaient de 100%.
  • En 2015, nos résultats aux concours d’entrée d’Auxiliaire de Puériculture étaient de 94%.
  • En 2016, nos résultats aux concours d’entrée d’Auxiliaire de Puériculture étaient de 90%.

Par comparaison, la moyenne nationale à ces concours était de 24%.