Les filières sociales et socio-éducatives attirent un nombre croissant de candidats. Pour cause : il s’agit de métiers d’avenir, d’intérêt commun et vers lesquels on s’oriente généralement par vocation. Pour ces raisons et au regard du nombre réduit d’établissements formateurs, le concours d’entrée en formation d’assistant de service social est particulièrement sélectif. Pour donner un ordre d’idée, la moyenne de réussite nationale tous concours sociaux confondus était de 14 % en 2014.

Le concours comporte une épreuve écrite d’admissibilité et une à deux épreuves orales d’admission. L’épreuve écrite dure 3 à 4h selon les établissements et peut consister en différents exercices rédactionnels : synthèse de texte, questions analytiques, dissertation, résumé, …
La sélection sur entretien se déroule selon les modalités propres à chaque établissement.

Épreuve écrite d’admissibilité

Sous la forme d’un ou plusieurs exercices rédactionnels réalisés à partir d’un ou plusieurs textes portant sur une thématique d’ordre social, cette épreuve a pour but de tester les qualités d’écriture du candidat, ses capacités d’analyse et de communication écrite. La réussite de cette épreuve nécessite un niveau correct en expression écrite (orthographe, syntaxe, vocabulaire,…) ainsi qu’une bonne méthodologie (organisation et présentation des idées, esprit d’analyse) et une connaissance préalable des principaux thèmes sanitaires et sociaux.

Entretien oral individuel (dans certaines écoles)

Durant 20 à 30 minutes, le candidat expose ses motivations devant un jury composé de professionnels du secteur. Lors de cet entretien, il devra définir sa personnalité en lien avec sa vocation et répondre aux questions du jury. Ce premier oral a pour but d’évaluer la motivation et les qualités relationnelles du candidat. Pour réussir ce premier oral, il faut avoir bien réfléchi son choix, ses motivations et savoir mettre en avant ses qualités personnelles par rapport au métier vers lequel on s’oriente.

Entretien oral de groupe (dans certaines écoles)

Lors de cet entretien, les candidats sont invités à débattre d’un sujet soumis par le jury composé de 2 membres (soit 2 professionnels du secteur social spécialistes de l’expression et de l’analyse de groupe, soit un professionnel du secteur social et un psychologue). L’exercice a pour but de juger l’expression orale du candidat ainsi que sa capacité à communiquer en situation de groupe. La réussite de ce second oral implique de savoir exprimer ses idées et propositions au sein d’un groupe tout en étant à l’écoute des autres candidats. Il faut être capable d’exposer ses arguments, tout en respectant les idées d’autrui.

Détail des épreuves par concours d’Assistant de Service Social

Les inscriptions s’effectuent généralement par Internet sur le site de chacune des écoles et/ou par dossier papier à envoyer à chacune des écoles. Le dossier papier se télécharge sur le site de chacune des écoles.
Les concours sont payants entre 65 et 109 € pour une inscription à l’épreuve d’admissibilité, 70 et 126 € pour une inscription à l’épreuve d’admission pour les candidats ayant réussi l’épreuve écrite. Au total, un étudiant ayant réussi le concours aura déboursé en moyenne 150 € de frais d’inscription.
Le concours d’entrée est ouvert aux candidats :

  • Âgé(e)s de 17 ans au moins au 31 décembre de l’année des épreuves d’admission ;
  • Et justifiant : de l’obtention du titre de baccalauréat français ou d’un titre admis en équivalence, ou d’un diplôme d’accès aux études universitaires, ou d’un diplôme paramédical ou social homologué au minimum au niveau IV. Pour les candidats en classe de terminale, l’admission définitive sera alors subordonnée à l’obtention du Baccalauréat.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’en janvier/ février voire l’été (de mai à août) en fonction des écoles et des sessions.

Dates des inscriptions, concours et résultats d’Assistant de Service Social

Assistant de Service Social – Dates des concours